La Maison des douanes

Une histoire…

En 1729, les fermiers généraux (en charge de collecter les divers impôts au nom du roi) font construire un bureau dans un parc surplombant la mer situé sur de la conche de Saint‑Palais‑sur‑Mer pour loger leur commis mais aussi en raison du développement de la contrebande et des naufrageurs. Cette maison sert également d'amer pour les navires.
A la révolution, suite à la suppression de La Ferme générale, le Bureau des fermes devient Bureau des douanes nationales.

Devenu vétuste, un nouveau bâtiment est construit en 1840 sur le même emplacement. Ce bâtiment de 325 m², donne durant un temps son nom à la commune : Bureau-les-Bains ou Le Bureau (c'est en 1920, que la commune prend officiellement le nom de Saint‑Palais‑sur‑Mer). Par arrêté ministériel, le site est classé le 28 août 1938. Jean Zay, alors ministre de l'Éducation nationale et des Beaux-arts, classe la partie de la côte de la conche du Bureau à celle du Platin parmi les sites et monuments naturels de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque.

En 2006, le départ des douanes de St-Palais-sur-Mer est programmé. L'Etat décide de vendre ce bien immobilier.

Un nouveau projet

Soucieuse de la préservation de son patrimoine architectural, urbain et naturel, la CARA acquière le 21 novembre 2007, la Maison dite des Douanes.
Une étude de programmation est entamée afin de déterminer quelle pourrait être la future réalisation… Un lieu d'exposition, de réception ? Un lieu de promotion du territoire?
Quoi qu'il en soit, la réhabilitation devra prendre en compte la valeur historique et l'intérêt tant patrimonial que naturel du site.
L'étude de programmation achevée, un concours d'architecte est lancé. Quatre candidats sont retenus pour y participer.

La Maison des douanes devient la Maison CARA !

Le 26 mars 2012 le Conseil communautaire valide la transformation de la Maison des douanes de Saint‑Palais‑sur‑Mer, en Maison CARA. Expositions et créations artistiques et culturelles seront accueillies dans ce nouveau centre d'arts contemporains.

C'est Arc & sites, groupement d'architectes bordelais, qui s'est vu attribuer la maîtrise d'œuvre de ce projet par le jury de sélection réuni le 1er octobre dernier à la CARA. En plus d'être compatible avec le budget alloué aux travaux, soit 199 510 €, leur proposition offre un aménagement "troglodyte" innovant et en parfaite adéquation avec ce site. Une extension est également prévue dont le toit servira de belvédère sur la Gironde. A l'intérieur du bâtiment initial, des ouvertures façon "écran de cinéma" seront aménagées afin de valoriser un environnement qui deviendra lui aussi œuvre d'art !

Travaux, bâtiments & logistique
Contact : Pierre Verger
Tél. : 05 46 22 19 20

p.verger@agglo-royan.fr