Histoire...

Les présidents

C'est une maladie des huîtres, "la maladie des branchies" qui a tout déclenché...
Un évènement important qui a provoqué l'intérêt de se regrouper et de mettre en place un plan d'action énergique. Laisser les eaux usées se déverser directement dans la mer ou dans la Seudre aurait condamné, à terme, les parcs ostréicoles et les plages. Il n'existait alors aucun équipement d'assainissement homogène, ni station d'épuration. Il était donc indispensable de réaliser un programme global d'assainissement.
Prise isolément, aucune commune n'aurait pu résoudre le problème. Une commune ne peut assurer à elle seule, le traitement des déchets, les transports urbains, le distribution de l'eau potable...
En se groupant, les communes agissent avec plus d'efficacité et réalisent des économies.
C'est ainsi que le SIVOM est né. Il est à l'origine de l'intercommunalité telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Du SIVOM à la CARA...


Syndicat intercommunal à vocations multiples de la presqu'île d'Arvert et de la Côte de Beauté

Syndicat intercommunal à vocations multiples du Pays Royannais

25 octobre 1968

Création du SIVOM de la presqu'île d'Arvert et de la Côte de Beauté. (21 communes)

  1. Arces-sur-Gironde
  2. Breuillet
  3. Chaillevette
  4. Cozes
  5. Etaules
  6. La Tremblade
  7. Le Chay
  8. L'Eguille-sur-Seudre
  9. Les Mathes - La Palmyre
  10. Médis
  11. Meschers-sur-Gironde
  12. Mornac-sur-Seudre
  13. Royan
  14. Saint-Augustin
  15. Saint-Georges-de-Didonne
  16. Saint-Palais-sur-Mer
  17. Saint-Sulpice-de-Royan
  18. Saujon
  19. Semussac
  20. Talmont-sur-Gironde
  21. Vaux-sur-Mer

Deux nouvelles communes intègrent le SIVOM en 1972 et en 1988. (23 communes)

  1. Mortagne-sur-Gironde
  2. Arvert

27 juillet 1990

Création du SIVOM du Pays Royannais.
Adhésion de 18 nouvelles communes.(41 communes)

  1. Barzan
  2. Bourcefranc-le-Chapus
  3. Boutenac-Touvent
  4. Brie-sous-Mortagne
  5. Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet
  6. Epargnes
  7. Floirac
  8. Grézac
  9. Le Gua
  10. Hiers-Brouage
  11. Marennes
  12. Nancras
  13. Nieulle-sur-Seudre
  14. Pont-l'Abbé-d'Arnoult
  15. Sablonceaux
  16. Sainte-Gemme
  17. Saint-Just-Luzac
  18. Saint-Romain-sur-Gironde

Deux nouvelles communes adhèrent au SIVOM en 1991. (43 communes)

  1. Saint-Romain-de-Benet
  2. Saint-Sornin

Communauté de communes du Pays Royannais

27 décembre 1995

Création de la Communauté de communes du Pays Royannais. (29 communes)

  1. Arces-sur-Gironde
  2. Arvert
  3. Barzan
  4. Boutenac-Touvent
  5. Breuillet
  6. Brie-sous-Mortagne
  7. Chaillevette
  8. Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet
  9. Cozes
  10. Epargnes
  11. Etaules
  12. Floirac
  13. Grézac
  14. L'Eguille-sur-Seudre
  15. La Tremblade
  16. Le Chay
  17. Les Mathes - La Palmyre
  18. Meschers-sur-Gironde
  19. Mornac-sur-Seudre
  20. Mortagne-sur-Gironde
  21. Royan
  22. Saint-Augustin
  23. Saint-Georges-de-Didonne
  24. Saint-Palais-sur-Mer
  25. Saint-Romain-sur-Gironde
  26. Saint-Sulpice-de-Royan
  27. Semussac
  28. Talmont-sur-Gironde
  29. Vaux-sur-Mer

Communauté d'agglomération du Pays Royannais

10 décembre 2001

Création de la Communauté d'agglomération du Pays Royannais (CDAPR).
Le 28 décembre 2001, élargissement de la CDAPR. (31 communes)

  1. Médis
  2. Saujon

Communauté d'Agglomération Royan Atlantique

18 août 2006

La CDAPR devient la Communauté d'agglomération Royan Atlantique (CARA).


Le 1er janvier 2013, trois nouvelles communes adhèrent à la CARA. (34 communes)

  1. Corme-Ecluse
  2. Sablonceaux
  3. Saint-Romain-de-Benet

LES PRESIDENTS
de l'intercommunalité

Jean-Pierre Tallieu

Jean-Pierre Tallieu
depuis avril 2006


Philippe Most

Philippe Most
avril 1989 - mars 2006


Jean-Noël de Lipkowski

Jean-Noël de Lipkowski
octobre 1968 - mars 1989