Le Plan de Déplacements Urbains (PDU)

Mieux se déplacer demain...

La sauvegarde de la qualité de vie, notamment la réduction de la pollution et la préservation de la santé, passe par une réévaluation de la politique des déplacements : incitation à l'utilisation de nouveaux modes de transports (vélo, marche à pied, voiture en temps partagé, transports en commun et covoiturage). La CARA met en place un Plan de Déplacements Urbains (PDU) volontaire (il est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants). Ce document, valable 10 ans, vise à améliorer le quotidien et le cadre de vie en proposant une nouvelle offre de transports, à la fois attractive, adaptée aux besoins locaux et plus respectueuse de l'environnement.

...en concertation

Afin d'avoir un document le plus partagé possible, la CARA a choisi d'élaborer son PDU, en s'appuyant sur une forte participation des habitants. La réalisation du Plan de Déplacements Urbains est l'aboutissement d'un travail d'études, d'échanges et de concertation avec de nombreux acteurs :

 
  • élus et population : réunions territoriales de secteurs, réunions publiques dans les communes,
  • partenaires institutionnels (personnes publiques associées) : Conseil départemental de la Charente-Maritime, région Poitou-Charentes, les services de l'Etat,...
  • techniciens aptes à valider le contenu technique et opérationnel de l'étude,
  • monde associatif : associations d'usagers, association de protection de l'environ­nement,...
  • monde économique : entreprises et administrations locales, hôpital, association de commerçants, exploitants de transport (Véolia, Kéolis, SNCF, RFF, ...).

 

Le PDU 2013/2022 est approuvé

Le Plan de Déplacements Urbains volontaire de l'agglomération a été approuvé en Conseil Communautaire le 16 décembre 2013. Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) définit pour 10 ans les principes d'organisation des déplacements, de la circulation et du stationnement sur le périmètre de transports urbains, c'est-à-dire le territoire de la Communauté d'Agglomération.

 

Le plan d'actions s'articule autour de 8 axes de travail

37 actions sont réparties dans 8 axes de travail (quelques actions ci-après sont citées).
 

Thème 1 • Renforcer la position de la CARA dans les grands réseaux de transport

 
  • anticiper une future extension du périmètre des transports urbains ;
  • réaménager et moderniser le réseau routier (cohérence réseau S3Ter, jalonnement, signalisation routière,...) ;
  • développer les transports en commun à vocation interurbaine (ligne aéroport St-Agnant) ;
  • ...
 

Thème 2 • Une urbanisation qui intègre la thématique déplacement

 
  • agir sur les autres documents d'urbanisme pour valoriser le PDU (compatibilité des PLU, …) ;
  • mettre la thématique transport au cœur des politiques d'aménagement (réalisation d'études, maillage pôle de proximité, aménagement des gares,...) ;
  • ...
 

Thème 3 • Optimiser les transports publics urbains

 
  • développer l'intermodalité pour assurer des correspondances performantes (création de parking-relais, offres TER,...) ;
  • améliorer l'offre de service et le matériel roulant des lignes urbaines structurantes (amélioration de la vitesse commerciale, du niveau de service,...) ;
  • améliorer l'accessibilité physique des transports ;
  • ...

Thème 4 • Construire une ville apaisée

 
  • la fin du "tout auto", le partage de l'espace (partage des espaces publics, politique de stationnement, cohérence des PAVE, ...) ;
  • le vélo, un mode de transport à part entière (nouveau schéma cyclable, offre de stationnement vélo, offre de service vélo,...) ;
  • apprendre la sécurité routière au plus jeunes ;
  • promouvoir l'usage de véhicules moins polluants ;
  • ...

Thème 5 • Encourager un autre usage de la voiture individuelle

 
  • soutenir le développement du co-voiturage et de l'autopartage (création d'aires, promotion,...) ;
  • ...

Thème 6 • Adapter l'organisation des déplacements aux besoins estivaux

 
  • adapter l'organisation des déplacements lors de grandes manifestations (plans de déplacements pour des évènements,...) ;
  • répondre aux besoins spécifiques à la période estivale (améliorer le niveau d'offres en été,...) ;
  • ...

Thème 7 • Mieux encadrer le transport de marchandises

 
  • développer une stratégie en matière de transport de marchandises et logistique urbaine (connaissance des flux, mise en place d'un schéma, mise en place de groupes de travail,...) ;
  • ...

Thème 8 • Evaluer le PDU en continu

 
  • associer les usagers à la politique des transports (clubs d'usagers,...) ;
  • mettre en œuvre, suivre et évaluer le PDU (coordination, indicateurs, enquêtes,...) ;
  • ...

Pour en savoir plus...

Tout afficher | Tout replier  

Qu'est-ce qu'un PDU ?

Le Plan de déplacements urbains (PDU) est un projet structurant pour notre territoire. Il organise les différents modes de déplacements sur l'ensemble de l'agglomération, et propose une nouvelle offre de transports, à la fois attractive, adaptée aux besoins locaux et plus respectueuse de l'environnement. Il améliore donc notre quotidien et notre cadre de vie. Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est une démarche de coordination conduisant à un document de référence. Il détermine, dans le cadre du périmètre de transport urbain (PTU), l'organisation du transport des personnes et des marchandises, la circulation et le stationnement. Tous les modes de transports sont concernés, ce qui se traduit par la mise en place d'actions en faveur des modes de transports alternatifs à la voiture particulière : les transports publics, les deux roues, la marche, etc.
replier

Pourquoi élaborer un PDU ?

Le PDU est formalisé dans la loi d'orientation sur les transports intérieurs (LOTI) du 30 décembre 1982. Il prend un caractère obligatoire avec la loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie (LAURE) du 30 décembre 1996. La loi solidarité et renouvellement urbain (SRU) du 13 décembre 2000 complète le contenu des PDU et renforce leur portée. L'évolution du cadre réglementaire nécessite de prendre également en considération :
 
  • la loi urbanisme et habitat du 2 juillet 2003 qui impose une révision du PDU pour le mettre en conformité avec la loi SRU ;
  • l'ordonnance 2004-489 du 3 juin 2004 relative à l'évaluation des incidences de certains plans et programmes sur l'environnement qui impose de consulter l'autorité administrative de l'Etat compétente en matière d'environnement et d'élaborer un rapport environnemental visant à identifier, décrire et évaluer les incidences probables de la mise en œuvre du PDU ;
  • la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005 qui impose une prise en considération accrue des problématiques de l'accessibilité ;
  • la loi de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l'Environnement du 3 août 2009, qui vise à privilégier les solutions respectueuses de l'environnement, promouvoir le développement durable et concilier la protection et la mise ne valeur de l'environnement, le développement économique et le progrès social.
replier

Un PDU volontaire

Quatre ans après la délibération adoptée par la CARA définissant le transport dans ses compétences, la Communauté d'Agglomération de Royan Atlantique décide d'élaborer un PDU volontaire (les PDU sont obligatoires pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants) et met en place une vaste concertation pour établir un document d'orientations de sa politique des déplacements tenant compte :

 
  • d'une sensibilisation plus forte à l'environnement des habitants, coût de l'énergie, évolutions technologiques ;
  • d'une première évaluation de la mise en place de son nouveau réseau de bus "cara'bus" en 2009 ;
  • de la nécessité de son inscription de la mobilité dans le SCoT et dans la démarche de Plan Climat Energie Territoire engagée par l'agglomération Royannaise ;
  • de la Loi Solidarité et Renouvellement Urbain et la Loi du Grenelle 2.
 

La réflexion et la méthode retenue pour l'élaboration de ce Plan de Déplacements Urbains s'appuie sur trois objectifs majeurs :

 
  • une concertation forte, afin de refléter au mieux les attentes de la population et de la société civile ;
  • la mise en œuvre des orientations de développement du territoire inscrites dans le SCoT, et notamment un travail sur la cohérence Urbanisme - Déplacements ;
  • la prise en compte du contexte budgétaire pour mener à bien les actions du PDU. En effet, le PDU doit être le document programmatique des orientations de la politique de déplacements de la CARA, et ce pour les 10 années à venir.
replier

L'évaluation

Le Plan de Déplacements Urbains fera l'objet d'un suivi.

 
  1. Tout au long de sa mise en œuvre afin de vérifier en permanence l'efficacité des mesures prises et l'adéquation avec les objectifs qui sont en train d'être définis.
  2. D'une évaluation globale des objectifs et des actions mises en œuvre à mi-parcours et à terme (2022).
 
De grands outils au service du projet PDU et de l'évaluation.

Une enquête déplacements villes moyennes (EDVM)

Après approbation du PDU, une grande enquête téléphonique sera lancée, courant 2014, auprès de la population des 34 communes afin de connaître les pratiques de mobilité des habitants de la Communauté d'Agglomération Royan Atlantique. Celle-ci permettra ainsi à la CARA de disposer d'une meilleure connaissance des pratiques de déplacements sur le territoire. Mais également par rapport aux communes voisines, car les déplacements s'affranchissent désormais des limites administratives, pour s'étendre à l'échelle d'un vaste "bassin de vie". Ces éléments permettront d'accompagner la CARA dans sa réflexion vers une mobilité plus durable et de réaliser ainsi l'évaluation environnementale de son PDU.

Permettre un dialogue permanent

  • avec les usagers et les non-usagers : réalisation d'enquêtes d'opinion auprès des usagers de l'offre de transports collectifs "cara'bus", d'enquêtes auprès des actifs, d'enquêtes auprès des non- utilisateurs du réseau, d'enquêtes Origine-Destination ;
  • avec la population et les acteurs locaux : mise en place de clubs d'usagers des modes de déplacements (les séniors, les jeunes,...).

Prendre en compte l'environnement

Evaluation des impacts du PDU en matière d'environnement avec définitions de scénarios et modélisation des mesures permanentes de la qualité de l'air.

replier

Communauté d'Agglomération Royan Atlantique (CARA)
107, avenue de Rochefort - 17201 ROYAN Cedex
Tél. : 05 46 22 19 20
contact [a] agglo-royan.fr