La gare de Saujon

  • Un peu d'histoire
  • La concertation
  • Le projet

Un peu d'histoire...

La création

C'est à l'occasion de la création de la ligne entre Royan, Saujon et Pons, permettant de relier la commune à la ligne Nantes - La Rochelle - Bordeaux et indirectement à Paris, que la gare de Saujon voit le jour. A cette époque, les trains les plus rapides mettent alors Royan et Saujon à sept heures de Paris.

 

 

Gare de Saujon - Le tramway de Marennes (source : Jean-Guy Brunet)

 

Exploitée par la compagnie du chemin de fer de la Seudre, la gare de Saujon est mise en service le 28 août 1875. L'importance du bâtiment de la gare s'explique par la création d'un embranchement entre Saujon et La Tremblade qui intervient moins d'un an plus tard, le 25 juin 1876. Ce dernier permet notamment l'acheminement des huitres de Marennes-Oléron et du sel des marais salants.

 

Quelques années plus tard, le 14 août 1910, la gare de Saujon est frappée par un évènement tragique. Un train assurant la liaison Bordeaux-Royan et transportant environ 1 100 voyageurs, percute un train de marchandises stationné à l'intersection de deux voies. L'accident fait 38 morts et près de 80 blessés.

 

L'importance de la gare de Saujon s'accroit, le 1er juillet 1912, avec l'ouverture d'une nouvelle ligne, en double voie, entre Saintes et Saujon exploitée par l'administration des chemins de fer de l'Etat.

 

 

Plan masse de la gare de Saujon - 1912 (source : Jean-Guy Brunet)
Agrandir le plan

 

De la seconde guerre mondiale à nos jours

La crise économique de l'entre-deux-guerres a pour conséquence la fermeture au trafic voyageurs de la ligne reliant Pons, Saujon et La Tremblade, le 15 mai 1939. Seul y subsiste alors un trafic de fret. Le trafic fret finit lui aussi par s'éteindre progressivement sur ce tronçon, tout d'abord entre Pons et Gémozac, puis entre La Tremblade et Saujon, le 1er juin 1980, à cause de la concurrence du transport routier ostréicole.

 

Après la remise en état de la ligne au lendemain de la seconde Guerre mondiale, la desserte voyageurs Royan - Saintes peine à retrouver son attractivité d'antan. La ligne est alors mise en voie unique dans les années 1950 avec croisements possibles dans les gares de Saujon et Pisany.

 

Le renouveau de la ligne vient de l'arrivée du TGV à Angoulême en 1990 puis à Niort en 1993. Les temps de parcours entre Royan et Paris sont alors ramenés à 3h45, rendant plus attractive cette ligne. La mise en service de nouveaux matériels roulants, la future rénovation des voies ferrées et l'aménagement prochain d'un pôle d'échanges en gare de Saujon accompagnent ce renouveau.

 

 



Communauté d'Agglomération Royan Atlantique (CARA)
107, avenue de Rochefort - 17201 ROYAN Cedex
Tél. : 05 46 22 19 20
Mail spécifique du projet :
garedesaujon@agglo-royan.fr


L'embranchement entre Saujon et La Tremblade, suivant les coteaux de la Seudre et les marais ostréicoles, a été réaménagé en chemin de fer touristique dénommé "le Train des Mouettes".