La gare intermodale de Royan


Situer sur le plan situer sur le plan

Un peu d'histoire...

La gare de Royan a été conçue, en 1875, comme une gare destinée à faciliter l'accès de la ville aux estivants, alors principalement bordelais. Après les bombardements sur Royan en 1945, différents projets modernistes de reconstruction de la gare sont envisagés mais pour des raisons tant pratiques qu'économiques, la ville décide en 1946 la reconstruction partielle sur le site de l'ancien bâtiment. Reprenant la disposition en retour d'équerre, le nouvel édifice est conçu comme une structure provisoire, avec réemploi de matériaux issus des ruines du centre-ville.
 

 
Au XXIe siècle, cette gare et la place qui la jouxte n'ont pas changé mais accueillent annuel­lement près de 500 000 voyageurs, soit un flux journalier moyen de 1 350 voyageurs.
La gare de Royan accueille également les services des taxis, les transports urbains cara'bus desservant l'ensemble du territoire communautaire ainsi que le réseau interurbain Les Mouettes, organisé par le Département et assurant les liaisons avec les villes de Saintes, Rochefort et La Rochelle.
 
L'histoire du projet de gare Intermodale de Royan, débute en 1998 à l'initiative de la commune de Royan dans le cadre d'une réflexion urbaine globale. La maîtrise d'ouvrage du projet de gare est reprise par la CARA comme autorité organisatrice des transports en octobre 2002 (confirmé à l'unanimité en décembre 2009 en conseil communautaire). Les études seront ensuite menées jusqu'en 2014, date de démarrage du chantier.
 
Après 18 mois de travaux, l'aménagement sera livré en décembre 2015 conformément au calendrier prévisionnel.

Les principes d'aménagement retenus

Au cœur de Royan, la nouvelle place de la gare s'étire le long des voies ferrées en redonnant à chaque mode de transport (bus, trains, taxis, voitures, cycles et piétons) l'espace nécessaire à son bon fonctionnement.
 

 

L'esplanade jardin majoritairement piétonne s'installe au pied de la gare. D'est en ouest, dans la plus grande dimension du site, la gare routière s'organise en longs quais parallèles aux voies ferrées. La station de taxis prend sa place tout naturellement dans ce faisceau. A l'ouest, un parking "courte durée" offre une capacité de 80 places. Dans le prolongement du bâtiment voyageur SNCF, un espace est dédié au stationnement des deux-roues.

 
 

L'esplanade jardin

Cet espace s'organise en alcôves jardinées, plantées de cépées et de petits arbres à tiges.
Les différentes strates végétales sont marquées par une tonalité de floraison rose et parfumée.
 
 
L'esplanade jardin dessine un parcours continu piétonnier de la gare vers le centre-ville et la mer. Outre sa fonction de liaison douce, c'est aussi une "salle des pas perdus" pour les usagers attendant leur bus ou leur train. Des bancs adossés aux bandes végétales sont disséminés le long du parcours permettant une pause agréable. Ici, le nom de "place de la gare" reprend tout son sens. L'esplanade jardin remet donc en question l'usage systématique de la voiture et propose de nouvelles pratiques urbaines.
 

Les liaisons douces

En complément des larges parvis piétonniers proposés, des cheminements linéaires se déploient sur la longueur du site et complètent le maillage piétonnier du territoire.
 

La gare routière

Depuis le bâtiment des voyageurs, un large parvis dessert de part et d'autre un ensemble de deux quais où stationnent en encoche les différents bus du réseau (Les Mouettes et cara'bus). La station de taxis s'installe en parallèle des quais bus à proximité de la gare. Elle possède également son propre quai piétonnier.
 
> Modalités d'accès et règlement
 
 

Le parking courte-durée

Poche de stationnement de proximité, ce parking paysagé est en contact direct avec le boulevard Clemenceau et la place Gantier. Son accès s'effectue via l'esplanade. Il permet un stationnement de courte-durée pour la dépose de passagers, pour quelques courses, pour l'achat d'un billet de train…
 

L'aire de stationnement deux roues

Située dans le prolongement du bâtiment voyageur, une aire permettant le stationnement des deux-roues motorisés et des vélos a été aménagée. L'espace est couvert et éclairé le soir et comprend même une pompe permettant de regonfler son vélo. Une consigne sécurisée est également disponible pour les abonnés des réseaux TER, cara'bus et Les Mouettes.
 

Fonctionnement général

L'organisation laminaire permet aux usagers de mieux comprendre et d'avoir un accès facilité aux différents modes de transports, bus, taxis, trains, véhicules particuliers.
 

 

Agrandir le schéma

 

Le projet compose un meilleur partage de l'espace et une organisation des circulations simplifiée et sans conflit. Les bus et taxis entrent sur le site par le "triangle Lamy".
Chacun gagne son aire de stationnement par des voies dédiées, et sort le long de la piscine par le boulevard Clemenceau.
Les véhicules particuliers entrent sur l'esplanade depuis la place Gantier, soit pour accéder au parking courte durée, soit pour déposer un passager à la gare, grâce à la voie dépose-minute. L'usage de la voiture sur l'esplanade est limité à la dépose et aux stationnements de véhicules pour PMR.

 

LIENS UTILES


Réseau de bus

Réseau cars - Les Mouettes

TER Poitou-Charentes

SNCF